Campagne électorale : Moïse Katumbi fait carton plein à Idiofa après son triomphe à Kikwit. - Profondeur

Parti de Kikwit à 8h40 à bord de son tout terrain, le n°3 a parcouru 150 km dont 90 km en terre et en état piteux pour atteindre ce territoire, le plus peuplé de la province du Kwilu et le deuxième territoire le plus vaste du pays…

Plusieurs escales sur sa route pour inspecter l’état des infrastructures routières et échanger avec les riverains. Au village Intswem, les élèves de l’Institut Ngele l’invite à visiter leurs salles de classe qui frisent l’âge de la pierre taillée. Ils lui adressent la demande de leur construire des salles en matériaux durables et équipées à laquelle il accède séance tenante, au grand bonheur des écoliers.

Arrivé au lieu du meeting après avoir marché sur une distance de 3 km, précédé à la tribune par Boris Mbuku, cadre d’Ensemble pour la République et député du coin depuis 2006, il salue le peuple en kikongo puis s’attaque à la gouvernance de Félix Tshisekedi, qu’il juge catastrophique.

«Est-ce que pendant 5 ans ils vous ont donné les routes et les écoles? Vous ont-ils visités durant toute la législature? Ont-ils installé des réseaux de distribution d’électricité et d’eau? Ont-ils construit des universités, un stade ou un marché? Ont-ils pu stabiliser le taux de change ou améliorer le pouvoir d’achat des fonctionnaires et autres agents de l’Etat? Mais ils vous ont, comme partout ailleurs, servi des promesses somnifères», introduit-il avant d’inviter le public à activer la VAR. Ce dernier répond par la négative à toute ces questions, disant avoir vomi le pouvoir de Félix Tshisekedi pour faire chorus avec l’homme engagé à mettre un terme à l’injustice sociale.

«Je suis venu par route pour voir de mes yeux la souffrance vous imposée. Après le 20 décembre, cette souffrance sera terminée. Cette route sera bitumée et modernisée. La voirie urbaine sera aménagée. Je m’engage à tout refaire à zéro. On vous a fait souffrir avec cette route digne du calvaire, des salaires de misère pour les fonctionnaires et agents de l’Etat. Je vais construire un marché pour vous», promet-il.

Et de conclure : «Parce qu’ils n’ont rien fait pour vous, ils méritent un carton rouge de votre part. Votez pour moi, je serai un président d’actions. Je suis venu libérer le peuple d’Idiofa et tous les enfants de la RDC».

VAR consultée, le public fait retentir le sifflet contre le candidat #20. Meeting terminé avec promesse d’accorder 100% au n°3.