Élections des Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs : la CENI hausse le ton contre la corruption et le marchandage des voix. - Profondeur

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 28 février dans la soirée, la Commission Electorale Nationale Indépendante lance un appel aux candidats Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs ainsi qu’aux députés provinciaux à une compétition électorale saine, loyale, juste et dénuée de toute forme de corruption et de fraude.

Le message de la centrale intervient après que celle-ci a été saisie des actes de corruption de certains prétendants candidats Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de province auprès de certains députés provinciaux.

La CENI note également avoir été saisie que certains députés exigent des sommes d’argent aux candidats Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de province en échange des suffrages.

Ainsi, le bureau de la CENI rappelle aux uns et aux autres que la corruption constitue un acte repréhensible et une infraction prévue et condamnée dans le Code Pénal congolais.

Par ailleurs, la centrale électorale se réserve le droit de saisir les juridictions compétentes en vue des enquêtes et éventuellement des sanctions exemplaires, conformément aux dispositions pertinentes des articles 10 alinéa 2 et 10 bis de la Loi Electorale.