ESU : la justice déclenche des poursuites contre le comité de gestion de l'UPN suite au rapport de l'IGF. - Profondeur

Après le contrôle de l’Inspection Générale des Finances (IGF) sur la gestion au sein de l’Université Pédagogique Nationale (UPN), la justice vient d’entamer les poursuites contre les comités de gestion de cet établissement.

Dans ce contrôle de l’IGF qui a couvert la période allant de 2015 à mai 2023, période au cours de laquelle
l’UPN a été dirigée par plusieurs Comités de gestion dont celui encore en place au moment de l’exécution de la mission, plusieurs irrégularités dans la gestion de cette institution ont été découvertes dont : non déclaration et non-paiement des impôts dus à l’Etat sur toutes les primes et collations
payées aux Cadres et Agents de l’UPN, primes et collations du reste octroyées même pour
des tâches régulières et normales qui rentrent dans les attributions du personnel ; non-paiement des quotités dues au Trésor Public (DGRAD) sur les frais de diplôme dont le
montant total s’élève à
USD pour
née académique 2021-2022 ; fragmentation de la gestion financière de l’Université caractérisée par la multiplicité des
points de perception (caisses parallèles) des frais illégaux au niveau des facultés et
départements, dont la gestion échappe totalement au Comité de gestion.